Pays Basque

PAYS BASQUE

Guide de Voyage du Pays Basque

 

Introduction
Le Pays Basque, qui s’étend du Nord de l’Espagne au Sud-ouest de la France, a longtemps été une région inexplorée. Mais la tendance est en train de changer depuis que la région commence à figurer dans les itinéraires de voyage, et à juste titre. Considéré comme l’une des régions d’Europe les plus anciennes et les plus riches sur le plan culturel, le Pays Basque regorge de choses à offrir à ses visiteurs. Des villes modernes et des villages pittoresques au cœur de paysages verdoyants, une cuisine de renommée internationale et la meilleure région viticole d’Espagne : le Pays Basque a de quoi ravir tout le monde.

Les Basques appellent leur terre natale « Euskal Herria », qui signifie simplement « terre de ceux qui parlent Basque ». Et la langue basque fut parlée par ses habitants à fort tempérament bien avant l’arrivée des Romains. L’histoire des Basques, tout comme les origines de sa langue, ont longtemps été remplies de mystère. Pourtant son identité culturelle est bien visible. Il suffit de voir la multitude de groupes de musique, de danse, de sports, de festivals, et de terroir Basque, tous célébrés avec une telle ferveur par les autochtones.

Même avec cette forte identité, une nouvelle image du Pays Basque est en train d’émerger. Considérée comme une ville industrielle en décadence jusqu’il y a quelques décennies seulement, Bilbao est devenue la Mecque du design et de l’architecture. La ville a subi une importante transformation et certains des architectes les plus mondialement réputés ont été invités à y laisser leur empreinte. Le Musée Guggenheim, conçu par Frank Gehry, en est l’exemple le plus connu et est aujourd’hui la première destination pour les touristes venus visiter le Pays Basque dans son intégralité.

Saint-Sébastien (San Sebastian) redéfinit également son image à l’international en proposant une cuisine incroyablement raffinée. Deux de ses restaurants figurent dans le top 10 des 50 Meilleurs Restaurants du Monde, et la ville possède également 15 étoiles Michelin réparties sur 7 restaurants. On y mange également les meilleurs pintxos, créations miniatures similaires aux tapas espagnols, mais plus élaborés. Saint-Sébastien n’est pourtant pas le seul endroit où l’on peut déguster une cuisine sophistiquée. A seulement 20 minutes au nord de la côte Atlantique, la charmante petite ville d’Hondarribia (Fontarabie en français) est sur le point de devenir LE repère pour les foodies. Et une fois avoir testé une telle cuisine, vous n’êtes plus très loin d’une visite de la meilleure région viticole d’Espagne, La Rioja.

Il y a tant de choses à découvrir. La région est peuplée de villages pittoresques comme ceux du Pays Basque français et nombreux sont les petits villages de pêcheurs éparpillés tout le long du littoral. Il existe de superbes stations balnéaires telles que Biarritz, qui bénéficie aussi des meilleurs spots de surf reconnus mondialement. Prenez donc le temps de consulter notre site Internet, nous n’avons pas la place d’énumérer ici la multitude de choses à faire.

OÙ SE TROUVE
Carte – Où se trouve le Pays Basque
LE PAYS BASQUE
Carte Pays Basque, Euskal Herria
AGRANDIR
LA CARTE
Carte Pays Basque, Euskal Herria ×

Le top des choses à faire au Pays Basque

À ne pas manquer
Le Pays Basque est un territoire varié qui regorge d’activités et de sites à découvrir. Nous avons compilé ici une liste des sites incontournables pour vous présenter les choses « à voir absolument» et pour vous aider à préparer votre séjour dans la région.
1  

Bilbao

La Mecque Basque de l’art et du design
La vieille ville de Bilbao
La vieille ville de Bilbao
Bilbao Tourisme
Musée Guggenheim – #1 attraction touristique de Bilbao
Le beau métro de Bilbao, Espagne
Le beau métro de Bilbao

Bilbao est au cœur des animations du Pays Basque, c’est également la ville la plus grande et plus cosmopolite de la région. L’attraction première de Bilbao reste sans conteste, le Musée Guggenheim. Ce bâtiment impressionnant conçu par Frank Gehry est considéré comme l’un des plus importants édifices de l’architecture contemporaine. Sa construction a marqué un tournant décisif dans l’histoire de Bilbao. Au cours des dernières décennies, la ville a vécu une importante transformation. Les vieux bâtiments industriels en déclin le long de la rivière ont été détruits pour laisser place au nouveau Bilbao. Un nombre incalculable d’architectes de renommée internationale ont peu à peu laissé leur empreinte dans la ville. Aujourd’hui, au-delà du Musée Guggenheim, un système de métro intemporel a été conçu par Sir Norman Foster, un aéroport et un pont ont été créés par l’architecte espagnol Santiago Calatrava et un complexe innovant (La Alhondiga) a été imaginé par Philippe Starck. Et la liste des bâtiments emblématiques ne s’arrête pas là.

Tout comme le reste du Pays Basque, Bilbao est en constante évolution. Alors que la ville s’ouvre à la modernité, elle ne ferme pour autant pas son passé, et les traces de l’ancien Bilbao sont toujours bien visibles. Quels que soient vos centres d’intérêts : la gastronomie aux saveurs Basques, la culture Basque, le shopping, la vie nocturne, etc. vous pourrez en profiter pleinement à Bilbao.

2  

San Sebastián

Ville majestueuse du Golfe de Gascogne
Vues de la ville de San Sebastian, Espagne
Vues de la ville, Mont Igueldo
La vieille ville de San Sebastian, Espagne
La vieille ville de San Sebastian
Balustrade à la Plage la Concha - San Sebastian, Espagne
Balustrade à la Plage la Concha

Saint-Sébastien (Donostia en basque ou San Sebastián en espagnol), est une ville splendide avec de somptueuses plages et une scène culinaire impressionnante. La ville connait un grand essor pendant la Belle Epoque lorsque la reine Maria Cristina y installe sa villégiature. Depuis, Saint-Sébastien attire une population aisée, adepte des plages en quête de soleil et de raffinement. Et ce n’est pas étonnant. La plage principale de la ville appelée La Concha, est de loin la plus belle plage urbaine d’Europe. Les demeures luxueuses ainsi que le spa réputé La Perla (La Perle) se succèdent le long de La Concha, et sa promenade bordée d’une balustrade blanche sculptée est devenue le symbole de la ville. Et comme si cela ne suffisait pas, la ville compte deux plages de plus, dont l’une est très populaire auprès des surfeurs.

Ces dernières années, Saint-Sébastien s’est faite remarquée par les critiques positives pour sa gastronomie. La ville possède 15 établissements étoilés Michelin dont 7 restaurants – elle peut notamment se vanter d’avoir plus d’établissements étoilés par habitant que le reste du monde excepté Tokyo. Les restaurants Mugaritz et Arzak ont été placés en sixième et huitième position au classement mondial (classement des 50 meilleurs restaurants au monde en 2014). Saint-Sébastien est perçue, à bien des égards, comme étant un petit Paris, excepté bien évidement pour son côté basque.

Saint-Sébastien est également célèbre pour ses pintxos. Et le meilleur endroit pour les déguster se trouve dans la Parte Vieja (quartier historique). Cet ancien centre-ville charmant est réputé pour avoir la plus importante concentration de bars au monde. Le Pintxo y est roi et la cuisine y est prise très au sérieux.

3  

Gernika

Le centre politique et historique du Pays Basque
Guernica de Pablo Picasso
"Guernica" de Pablo Picasso – reproduction
Arbre de Guernica
Arbre de Guernica
Vendeur au Marché de Guernica - Espagne
Vendeur au Marché de Guernica

Guernica est célèbre dans le monde entier grâce à la peinture de Pablo Picasso du même nom. Les événements de 1937 laissant la ville bombardée, ont inspiré Picasso pour son œuvre d’art la plus connue. Les bombardements des forces aériennes allemandes et italiennes ont fait de nombreuses victimes et ont complètement décimé la ville. La destruction de la ville de Guernica fut commandée par Francisco Franco dans le but de renverser le gouvernement républicain durant la Guerre Civile d’Espagne.

Son importance à la fois politique et historique, fut l’une des raisons pour lesquelles la ville de Guernica fut la cible des bombardements. L’Arbre de Guernica existe toujours et marque, sous ses branches, le lieu où l’on accorda l’autonomie au peuple basque pendant le Moyen-âge. A côté de l’arbre se trouve la Casa de Juntas, siège des Assemblées de Biscaye, site où les chefs politiques se sont retrouvés au fil des années pour décider du sort de la population basque. L’arbre et la Casa de Juntas symbolisent les événements historiques importants tels que le mouvement de l’indépendance basque.

Guernica possède également deux musées, le Musée Euskal Herria et le Musée de la Paix. Si la culture et la politique basque vous intéressent, alors une visite de la ville de Guernica s’impose. Et pour terminer sur une note plus légère, Guernica accueille tous les lundis, l’un des marchés les plus importants de tout le Pays Basque.

4  

Villages & Villes du Pays Basque Français

La beauté authentique basque
Saint-Jean-de-Luz – Entrée du port
Saint-Jean-de-Luz – Entrée du port
Espelette – Ambiance sur la Rue Xerri Karrika
Espelette – Ambiance sur la Rue Xerri Karrika
Saint-Jean-Pied-de-Port – Vieille ville
Saint-Jean-Pied-de-Port – Vieille ville

La partie française du Pays Basque possède une multitude de villages et de villes au charme authentique. La majorité d’entre eux sont éparpillés à l’intérieur des terres et au cœur des collines verdoyantes de la campagne, et ne comportent souvent qu’une ruelle ou deux. Saint-Jean-de-Luz, étant située sur la côte, fait partie des exceptions. C’est un village au style unique alliant architecture ancienne traditionnelle basque à l’image de ce que l’on peut trouver à l’intérieur du pays, et demeures luxurieuses d’influence française. L’histoire de la ville a façonné son apparence : au 17ème siècle, son port de pêche, l’un des plus importants de France, se convertit en un repère de corsaires basques, pillant sans scrupule toutes les richesses des environs. L’architecture exceptionnelle que l’on peut apercevoir encore aujourd’hui, témoigne de cette époque-là. Aujourd’hui, Saint-Jean-de-Luz est une petite station balnéaire calme qui accueille familles et couples souhaitant se relaxer au soleil tout en allant à la découverte de l’histoire de cette charmante bourgade.

Dans l’arrière-pays, le bourg d’Espelette fait partie des plus beaux villages. Ses petites ruelles reflètent parfaitement l’architecture des maisons basques, dont la plupart se caractérisent par des ribambelles des fameux piments d’Espelette, premier produit exporté du village. Ces piments séchés suspendus aux façades des maisons, sont devenus le symbole du village tout entier. Vous aurez plaisir à vous balader à travers les rues en observant cette unique tradition. De temps à autres, vous pourrez entrer dans les boutiques qui ne vendent pas seulement les piments mais également d’autres produits locaux tels que du chocolat ou du fromage.

En continuant votre visite encore plus au cœur du Pays Basque français, vous arriverez à un autre très beau village, celui de Saint-Jean-Pied-de-Port. Très bien conservé et encerclé par des collines verdoyantes, ce village fera le bonheur des amateurs de randonnées et de ceux qui cherchent la solitude et la relaxation. Saint-Jean-Pied-de-Port est un village fortifié qui possède plusieurs entrées, la plus connue étant la Porte Saint-Jacques qui a été inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO en 1988. Le village est également célèbre pour être le point de départ des nombreux pèlerins qui empruntent le Chemin de Saint-Jacques de Compostelle. Ce chemin est également listé au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

5  

Plages

Des plages pour tous les goûts
Plage de Zumaia
Plage de Zumaia
Plage de Laga, Réserve de la biosphère d'Urdaibai
Plage de Laga, Réserve de la biosphère d'Urdaibai

La côte basque est peuplée de plages, elles sont tellement nombreuses que nous ne pouvons pas toutes les énumérer ici. En revanche, peu importe le type de plage que vous cherchez, qu’il s’agisse d’une plage de centre ville, une plage sauvage et isolée ou un compromis des deux, vous trouverez votre bonheur.

Plages de Laga & Laida - Situées au cœur de la Réserve de la Biosphère d’Urdaibai, ces deux plages font partie des plus belles du Pays Basque. Laida est particulière du fait de sa situation géographique : elle se trouve au milieu d’un estuaire et change selon les marées, révélant plus ou moins ses bancs de sable.

Lekeitio - Un petit village dont les plages à l’eau transparente et turquoise sont uniques. L’accès à une île se situant au milieu de la baie peut se faire à pied à marée basse.

Hendaye - Une longue plage de sable de 3 km située à la frontière franco-espagnole.

Biarritz - Une station balnéaire huppée, très populaire auprès des surfeurs. Il s’agit de la version basque-française de Saint-Sébastien.

San Sebastian - La plage principale de la ville, La Concha, est considérée comme l’une des plus belles plages urbaines au monde.

Saint-Jean-de-Luz - Une petite station balnéaire avec une baie tranquille et une vieille ville magnifique. Adaptée pour les familles avec de jeunes enfants.

Zarautz - Une destination de vacances qui abrite la plus longue plage du Pays Basque espagnol et qui est réputée pour ses superbes vagues attirant les surfeurs du monde entier.

6  

Laguardia & la Region Viticole de la Rioja

Des vins de prestige
Rempart de Laguardia, Rioja
Rempart de Laguardia
Façade de la cave à vin Ysios
Façade de la cave à vin Ysios

La Rioja est synonyme de vin espagnol et pour cause. Bien qu’il y ait en général de très bons vins en Espagne, la majorité des meilleurs vins provient sans aucun doute de La Rioja. Cette région est divisée en trois parties: Rioja Alta, Rioja Baja et Rioja Alavesa. Seule la Rioja Alavesa est située dans le Pays Basque. Bien que l’Alavesa comporte l’essentiel des points d’intérêts, vous pouvez aussi visiter la totalité de la région de la Rioja si vous êtes amateur de vin, car chaque région produit un vin à caractère unique. Les vins de La Rioja sont des vins de haute qualité, ils sont par ailleurs notés à plus de 90 points selon Robert Parker, critique de référence en matière d’œnologie au niveau mondial.

Non seulement le vin est excellent, mais la région recèle de beaucoup d’autres choses à découvrir, comme Laguardia, petite ville fortifiée au sommet d’une colline en plein cœur de la Rioja Alavesa. La ville était autrefois un point militaire stratégique et c’est pour cette raison que des tunnels et des caves ont été construits en-dessous des maisons. Une fois leur rôle militaire accompli, ces caves, qui s’avéraient réunir les conditions parfaites pour la production de vin, furent utilisées par les villageois en ce sens, et le reste appartient à l’histoire. De nos jours, plusieurs établissements viticoles utilisent encore ces caves et il est possible de les visiter; c’est comme si l’on remontait le temps avant que les installations ultramodernes ne règnent, lorsque les produits étaient encore faits de façon artisanale. En deux mots, une visite de Laguardia est incontournable.

Dans la région, vous trouverez des centaines et des centaines de « bodegas » (caves), certaines très traditionnelles, d’autres plus modernes. Vous pourrez visiter certaines bodegas modernes comme la Ysios Bodega de Santiago Calatrava ou encore la Marques de Riscal Bodega, conçue par Frank Gehry.

7  

Hondarribia

Une ambiance portuaire reposante & une gastronomie exceptionnelle
Porte de Santa Maria et muraille médiévale
Porte de Santa Maria et muraille médiévale
Quartier de la Marina
Quartier de la Marina
Sardara – Coquilles Saint-Jacques
Sardara – Coquilles Saint-Jacques

Le village d’Hondarribia (Fontarabie en français) se situe sur la côte basque, juste à la frontière entre la France et l’Espagne. Il regorge de maisons aux balcons de bois soigneusement peints de couleurs vives. L’architecture se caractérise par une sorte de mélange entre les styles basques espagnols et basques français et est particulièrement intéressante. Au-delà d’être une ville agréable à explorer, Hondarribia accueille quelques uns des meilleurs restaurants du Pays Basque et est rapidement devenu le paradis des foodies.

La ville abonde d’un nombre incalculable de restaurants et bars exceptionnels – en réalité, certains d’entre eux font partie des meilleurs de la région. Si vous êtes intéressés par la gastronomie basque, votre séjour ne sera pas complet tant que vous ne passerez pas par Hondarribia. La ville fortifiée bien préservée, l’ambiance portuaire relaxante et la cuisine prestigieuse font de cette petite ville balnéaire, notre coup de cœur de la région.

8  

San Juan de Gaztelugatxe

Une île d’une sublime beauté
Vues de San Juan de Gaztelugatxe, Espagne
Vues de San Juan de Gaztelugatxe

San Juan de Gaztelugatxe, qui signifie « le rocher château » en basque (« gaztelu » = château, « aitz » = rocher), est un ‘must’ lors de votre visite au Pays Basque. C’est une île d’une sublime beauté située au large du Golfe de Biscaye. Le panorama depuis et tout autour de l’île est simplement magnifique.

L’accès à San Juan de Gaztelugatxe se fait depuis un pont en pierre construit par l’homme. Ce pont se transforme rapidement en un étroit passage de 241 marches et zigzag jusqu’au sommet du rocher. Tout en haut de l’île se trouve une minuscule chapelle dédiée à Saint-Jean-Baptiste.

L’histoire de l’île intrigue les visiteurs. Au fil des siècles, l’île abrita un convent, servit de prison pour les sorcières basques pendant l’Inquisition Espagnole, fut utilisée comme poste de défense pour les seigneurs de Biscaye et fut mise à sac par Sir Francis Drake.

9  

Getaria & le Txakoli

Des vignobles qui surplombent l’océan
Nagusia Kalea - Rue principale de Getaria
Nagusia Kalea - Rue principale de Getaria
Vues sur Getaria et ses vignobles
Vues sur Getaria et ses vignobles
Poisson grillé et une bouteille de txakoli, Getaria
Poisson grillé et une bouteille de txakoli

Getaria est un charmant village de pêcheurs, niché entre deux superbes plages et une petite île, et installé sur le flan des collines vertes et vallonnées de la région du fameux vin d’appellation d’origine « getariako txakolina ». Le txakoli est un vin blanc fruité, jeune et quelque peu pétillant, qui est produit au cœur d’uniques vignobles qui donnent directement sur l’océan. Bien que le txakoli se produise depuis des siècles (la première allusion remonte à 1520), il n’est devenu populaire qu’au cours de ces dernières années, pas seulement au Pays Basque mais également dans le monde entier.

Certaines caves de txakoli offrent des visites guidées, d’autres des dégustations uniquement. En revanche, toutes proposent la vente directe. Mais c’est en dégustant une bonne bouteille accompagnée d’un poisson fraichement pêché et grillé au charbon de bois dans les nombreux restaurants du port, que vous profiterez réellement de l’expérience unique du txakoli. Rien n’est plus agréable que d’allier cuisine raffinée et vin de qualité, c’est la raison pour laquelle nous apprécions autant Getaria.

La ville a également d’autres attraits, notamment si vous êtes amateurs de mode. Getaria est la ville d’origine de l’illustre designer Cristobal Balenciaga, né en 1895, véritable innovateur et respecté dans tout le monde de la mode pour ses techniques et son perfectionnisme. Le Musée Balenciaga qui a ouvert en 2011 au Palais Aldamar, présente aujourd’hui ses nombreuses créations de haute-couture.

10  

Les Fêtes de San Fermin

Une énergie intense
L'encierro pendant San Fermin, Pamplona
L'encierro pendant San Fermin
Géants en face de l'Hôtel de Ville de Pampelune
Géants en face de l'Hôtel de Ville de Pampelune

Les Fêtes de San Fermin (plus connues sous le nom des Fêtes de Pampelune) et ses légendaires courses de taureaux ou encierros en espagnol, attirent chaque année plus d’un million de visiteurs à Pampelune. Les Fêtes commencent le 6 juillet à midi avec le « txupinazo », un petit feu d’artifices tiré depuis le balcon de la mairie. Tout au long de la semaine des Fêtes de San Fermin, la ville de Pampelune est envahie par les festayres venus du monde entier, tous vêtus d’un tee-shirt blanc et d’un foulard rouge. Les activités et événements des Fêtes se caractérisent par des concerts, des compétitions de sports traditionnels, de la musique et des danses basques, des spectacles nocturnes de feux d’artifices, etc.

Mais l’événement le plus marquant des Fêtes est, sans aucun doute, la course de taureaux appelée « encierro ». Cette tradition, immortalisée dans le livre d’Ernest Hemingway « Le soleil se lève aussi », a lieu chaque matin à 8h entre le 7 et le 14 juillet. Les participants sont poursuivis par six taureaux sur environ 800 mètres jusqu’à ce qu’ils atteignent l’arène, ou la plaza de toros en espagnol. Il s’agit d’une activité très dangereuse qui demande une préparation tout au long de l’année, bien que certains décident d’y participer à la dernière minute, ayant probablement été tentés la veille, l’alcool aidant.

Tout cela fait de cette course une épreuve très dangereuse qui a malheureusement fait 15 victimes depuis 1924. L’encierro est toutefois une tradition unique extrêmement populaire qui vaut la peine d’être vue au moins une fois dans sa vie.

11  

Biarritz & Bayonne

Le charme du Pays Basque français
Bayonne Tourisme
Le Quartier Grand Bayonne - Bayonne
Le Quartier Petit Bayonne
Le Quartier Petit Bayonne - Bayonne
Biarritz Tourisme
La Grande Plage - Biarritz
Plage du Port-Vieux - Biarritz, France
Plage du Port-Vieux - Biarritz

Biarritz et Bayonne ne sont qu’à 8 petits kilomètres l’une de l’autre, mais ce sont deux villes bien distinctes. Nous les avons regroupées ici car si vous visitez l’une d’entre elle, vous devriez également prendre le temps de visiter l’autre, vous ne le regretterez pas.

Biarritz
La ville est célèbre pour ses plages, sa thalassothérapie et sa culture surf. C’est une ville où restaurants chics et spas vivent en harmonie avec les surf shops et les pizzerias à l’ambiance décontractée. Lorsque l’Impératrice Eugénie, femme de Napoléon III, construisit son palais résidentiel d’été en bord de mer, Biarritz fut à jamais transformé. Le petit port de pêche à la baleine se convertit en une destination touristique pour l’élite française. Aujourd’hui, la ville regorge de maisons de vacances haut-de-gamme. Cependant l’ambiance de Biarritz se caractérise par un style de vie décontracté apporté par le milieu du surf, bien ancré dans l’âme de la ville. Ce contraste intéressant fait de Biarritz une ville unique et charmante.

Bayonne
Chaque année, plus d’un million de personnes se rend à Bayonne pour l’un des plus gros événements festifs français, les Fêtes de Bayonne. Elles sont similaires aux Fêtes de San Fermin à Pampelune, durant lesquelles les taureaux jouent un rôle important dans le planning des festivités tout au long de la semaine. Le reste de l’année, Bayonne est plutôt calme et reposante. Cette ville pittoresque allie architecture basque et française, à l’influence gothique de part son immense cathédrale et son cloitre datant du 13ème siècle. Côté culinaire, une visite des ateliers de fabrication du chocolat ou une dégustation de jambon de Bayonne sont fortement conseillées.

12  

Parcs Naturels

Montagnes, collines vertes & désert
Le sommet du Mont Anboto dans Urkiola
Le sommet du Mont Anboto
Nacedero del Urederra – lieu de naissance de la rivière Urederra
Nacedero del Urederra – Sources de la rivière Urederra

Le Pays Basque est de façon générale faiblement peuplé. Hormis les villes et villages, la vie basque se résume à une vie de ferme, connue sous le nom de baserri en basque. Qu’ils s’occupent d’un troupeau de moutons, qu’ils pratiquent l’élevage de bétail ou produisent du fromage, les Basques des baserris ont un fort attachement à leur terre. Une terre abondante en merveilles de la nature et en parcs naturels préservés. En visitant la région, vous profiterez non seulement de la beauté des parcs mais il n’est pas impossible que vous croisiez un berger basque avec son troupeau ou tombiez sur des petits poneys sauvages basques (pottokas). Nous avons listé ci-dessous quelques uns de nos parcs préférés.

Urkiola - Ce parc naturel est situé au cœur d’une chaine de montagne dont le point culminant, l’Anboto, se trouve à 1331m. Des chemins de randonnée vous emmènent au sommet de l’Anboto et de plusieurs autres sommets moins élevés. Les points de vue sont exceptionnels.

Urbasa-Andia - L’attrait principal de ce parc est le Nacedero del Urederra, aux sources de la rivière Urederra. Un chemin longe la rivière et vous plonge au cœur d’une forêt où se succèdent des piscines naturelles d’une eau bleue claire aboutissant sur une cascade. La couleur de l’eau est tout simplement incroyable et parait surréaliste.

Bardenas Reales - Il fait partie des rares et uniques déserts d’Europe, c’est également l’un des plus impressionnants. Les formations géologiques sont uniques et offrent un paysage époustouflant. Vous pourrez explorer le parc en voiture, à pied ou même à vélo pour aller à la découverte de ses moindres recoins.

Le Petit Train de la Rhune à Sare - Ce charmant petit train fonctionne depuis plus de 90 ans et emmène les visiteurs au sommet de La Rhune à 905 mètres d’altitude pour admirer la vue à 360° qui surplombe le Pays Basque et l’Océan Atlantique. Idéal pour ceux qui souhaitent bénéficier de la vue sans avoir à escalader la montagne.

Ruta del Flysch - Si vous êtes amateurs de longues randonnées, la Ruta del Flysch est faite pour vous. Le sentier longe le littoral entre les villages de Deba et Zumaia et offre une vue spectaculaire sur les formations rocheuses, strates de grès et d’argile. Il s’agit, selon nous, de la plus belle randonnée de tout le Pays Basque.

Gastronomie Basque

Gastronomie Basque
Le plaisir de bien manger et de produire des vins de qualité sont deux éléments essentiels qui caractérisent la culture basque. Tous deux sont pris très au sérieux. Quelques soit leur origine, on peut dire que nos chefs ont la cuisine dans le sang.
Pintxo de la barre Izartza - Vitoria, Espagne
Pintxo de la barre Izartza
Magasin de jambon dans la vieille ville - Bilbao, Espagne
Magasin de jambon dans la vieille ville
Salade au Goxodenda, Menu du jour à Hondarribia
Menu du jour à Hondarribia

Vous trouverez une cuisine raffinée et délicieuse où que vous alliez dans le Pays Basque. Mais c’est à Saint-Sébastien et à Hondarribia que vous trouverez probablement le plus grand nombre de restaurants de qualité. Si vous êtes intéressés pour tester un restaurant étoilé du guide Michelin, vous pouvez visiter notre page spéciale Michelin qui vous donnera la liste de tous les restaurants étoilés situés au Pays Basque.

Pintxos
La culture culinaire singulière du Pays Basque se mesure aussi au comptoir. Vous trouverez les pintxos (amuses-bouches) dans tous les bars. Très souvent, les comptoirs sont recouverts d’assiettes servant les différentes variétés de ces créations miniatures. On en trouve de toutes les sortes, du plus traditionnel au plus expérimental. Il n’est pas rare de trouver les habitants du coin autour d’un verre, appréciant les différents pintxos, avant de changer de bar et de renouveler l’expérience dans un endroit différent. Cette coutume est le plus souvent observée avant le repas, en tant qu’apéritif, ou bien même à la place du dîner. Chaque année, villes et villages entrent en compétition les unes avec les autres pour élaborer les meilleurs pintxos, et affichent ainsi fièrement leurs trophées dans les bars.

PLUS D'INFOS

Sagardotegi
Les cidreries basques (en espagnol « sidrería ») situées à l’écart des villes, méritent aussi une mention spéciale. Ces restaurants servent un menu traditionnel, leur spécialité étant le « txuleton », une énorme entrecôte de bœuf. Ce pur morceau de bonheur bovin, qui met l’eau à la bouche et pèse un bon kilo, est, comme les autres plats, partagé par toute la tablée. L’autre spécialité des sagardotegi vient de leur réserve de cidre qui n’en fini pas, conservé dans des tonneaux de bois géant (kupelas en basque). Un moment passé dans une sagardotegi est la meilleure façon de vivre une véritable expérience à la basquaise tout en mangeant comme un roi.

Hôtels

Hôtels
Nous avons sélectionné pour vous quelques uns de nos hôtels favoris du Pays Basque. Vous pouvez également utiliser la barre de recherche pour accéder à la liste complète des hôtels.

Recherche d'hôtels – Comparez et économisez !

Histoire du Pays Basque

Histoire du Pays Basque
Le peuple basque possède un passé intriguant qui rend ses origines quelques peu mystérieuses. La seconde moitié du XXème siècle a été marquée par une certaine agitation politique, qui a heureusement, pris fin aujourd’hui.
Carte politique de l'Espagne de 1850
Carte politique de l'Espagne de 1850

Personne ne sait exactement d’où viennent les Basques. Les habitants ainsi que la langue basque semblent s’être établis dans la région bien avant que les personnes de langues indo-européennes n’arrivent. Les gens parlant basque vécurent de manière prédominante dans la région Aquitaine qui s’étendait des Pyrénées au nord le long de la côte française. Le territoire a changé de mains à de nombreuses reprises au fil du temps et c’est finalement au Moyen Âge, que le royaume de Castille prit le contrôle sur la zone qui s’apparente aujourd’hui au Pays Basque espagnol. La Navarre devint un royaume à proprement parlé et le Pays Basque français fût rattaché par la France.

Le terme basque « Fueros » (ensemble de lois similaires à une constitution) fut établi par les régions basques et leurs rois respectifs ce qui leur permit en outre de fonctionner comme une communauté autonome. Ces « fueros » faisaient office de lois jusqu’à la fin de la Deuxième Guerre carliste en 1876 lorsqu’ils furent abandonnés. Cette action fut l’élément déclencheur de la création d’un mouvement à l’égard du nationalisme.

Après avoir bénéficié de règles autonomes pendant des centaines d’années, les Basques se retrouvèrent oppressés et commencèrent à perdre certains de leurs aspects culturels et identitaires. C’est alors que Sabino Arana, considéré comme le père du nationalisme basque, fonda le Parti National Basque (PNV) et entama une véritable renaissance culturelle. Tout ce qui était considéré comme basque était glorifié. Arana fut également à l’origine du drapeau basque, nommé Ikurrina, qui est toujours mis en exergue dans tout le Pays Basque.

Le mouvement nationaliste s’intensifia à la suite de la Guerre Civile espagnole (1936-1939). Le dictateur Francisco Franco prit le contrôle de l’Espagne et les basques subirent considérablement son emprise. Dans sa quête d’une Espagne unifiée, les langues et traditions qui n’étaient pas considérées comme espagnoles furent prohibées. Il en fut de même pour l’utilisation de l’Ikurrina bien que, le drapeau, souvent accroché dans des lieux publics, devint un symbole de résistance. En tentant de détruire sa culture, Franco fût à l’origine des réactions négatives à l’égard du peuple basque facilitant ainsi la consolidation du mouvement nationaliste.

En 1959, un nouveau chapitre de l’histoire basque s’ouvrit avec la formation de l’ETA (Euskadi Ta Askatasuna – « Patrie basque et liberté »). L’organisation commença dans un premier temps à promouvoir la culture basque mais s’est par la suite constituée en un groupe paramilitaire dont l’objectif était d’obtenir un Pays Basque indépendant. Certaines des premières attaques de l’ETA furent généralement approuvées par les sociétés basques et espagnoles qui les voyaient comme faisant parties du combat pour mettre un terme au régime de Franco. L’ETA fût responsable de l’assassinat du Premier ministre espagnol et successeur de Franco, Luis Carrero Blanco. Beaucoup considèrent la mort de Carrero Blanco comme une étape importante dans l’établissement d’une démocratie en Espagne.

L’ETA continua ensuite son combat pour l’indépendance pendant plus de 50 ans dans ce qui a été considérée comme « la guerre la plus longue d’Europe ». Le conflit fit plus de 1 000 morts. En 2011, l’ETA annonça « l’arrêt définitif de ses activités armées ». Il semblerait aujourd’hui que ce chapitre de l’histoire basque soit définitivement clos.

PLUS D'INFOS
*Si vous souhaitez en découvrir plus sur le passé mouvementé des régions basques, nous vous recommandons de visionner le documentaire « La pelote basque, la peau contre la pierre » (« la pelota vasca, la piel contra la piedra » en espagnol). Le point de vue y est neutre et la narration d’une histoire compliquée y est bien menée.
Film Documentaire « La pelote basque, la peau contre la pierre »

Langue Basque

Langue Basque
Euskara est une langue ancienne qui est allée contre vents et marées pour survivre. Au XXème siècle, elle a traversé de nombreuses épreuves mais elle revient à présent sur le devant de la scène.

Euskara, la langue des basques, est la dernière descendante des langues pré-indo-européennes à avoir survécu. Au fil du temps, la zone regroupant les personnes parlant le basque n’a cessé de réduire mais, par chance, n’a jamais complètement disparue. Euskara étant l’ultime représentante de cette famille linguistique, elle est considérée comme une langue isolée qui n’a donc aucun lien de parenté avec n’importe quelle autre langue.

Euskara a fortement souffert durant la dictature de Francisco Franco (1939-1975) puisqu’elle était interdite. A la mort de Franco, la langue basque était en fort déclin. Afin de la sauvegarder, l’Académie pour la Langue basque (Euskaltzaindia) alla « piocher » dans les différents dialectes basques pour les combiner et créer une langue basque standardisée appelée Batua. Batua fut instaurée dans le système éducatif et il est désormais courant pour les enfants de suivre certaines, voire l’intégralité de leur scolarité, en basque. Cela a contribué au regain de la langue basque, alors qu’en parallèle, les journaux et magazines basques étaient en plein essor, et qu’une chaine télé était créée.

Aujourd’hui l’un des critères les plus importants pour être Euskaldun (basque) est la capacité de pouvoir parler la langue. Ils ne sont que 715 000 personnes de langue maternelle à parler fièrement le basque. Ils ne s’attendent donc pas à ce que les touristes puissent parler un seul mot. Vous pouvez donc imaginer le degré de surprise d’un natif qui entendrait un étranger prononcer, ne serait ce que quelques mots en basque. C’est la meilleure façon de se faire des amis en Euskal Herria et c’est pour cette raison que nous vous avons dressé une liste de mots et expressions pour vous aider lors de votre séjour.

PERSONNES DE LANGUE MATERNELLE BASQUE
Info-graphique Carte – bascophones
GLOSSAIRE BASQUE – FRANÇAIS
×

Climat

Climat
Le climat basque est doux et compte des saisons bien définies. De manière générale, les hivers ne sont jamais très froids et les étés sont agréables.
Les températures moyennes dans le Pays Basque

Le climat au Pays Basque est plutôt modéré du fait de sa proximité avec l’océan. Certaines zones côtières sont plus sujettes à la pluie, et les températures de l’arrière-pays sont un petit peu plus extrêmes : en général, quelques degrés de plus en été et quelques degrés de moins en hiver. La région viticole de La Rioja Alavesa bénéficie d’un micro climat et est presque toujours ensoleillée en été. Les étés sont chauds mais ne sont pas aussi chauds que le sud de l’Espagne par exemple. Les températures peuvent néanmoins rapidement atteindre les 30°C.

INFOS METEO
TEMPERATURE MOYENNE EN JANVIER: 11°C / 52°F
TEMPERATURE MOYENNE EN AOÛT: 26°C / 79°F
PLUIE FINE BASQUE: TXIRIMIRI
TEMPÉRATURES MOYENNES
 
Min.
Max.
Janvier
3°C (37°F)
11°C (52°F)
Février
4°C (39°F)
12°C (54°F)
Mars
5°C (41°F)
15°C (59°F)
Avril
7°C (45°F)
16°C (61°F)
Mai
10°C (50°F)
20°C (68°F)
Juin
13°C (55°F)
23°C (73°F)
Juillet
15°C (59°F)
25°C (77°F)
Août
15°C (59°F)
26°C (79°F)
Septembre
13°C (55°F)
24°C (75°F)
Octobre
10°C (50°F)
19°C (66°F)
Novembre
6°C (43°F)
14°C (57°F)
Décembre
4°C (39°F)
12°C (54°F)

Transport

Transport
Vous pouvez rejoindre le Pays Basque en avion, en voiture, en bus, en train ou même en bateau. Le Pays Basque dispose d’infrastructures de transport performantes qui faciliteront votre voyage.

AVION

Bilbao: L’aéroport Loiu est le plus important du Pays Basque. Il y a des vols à des prix raisonnables avec Easyjet vers Londres et avec Vueling vers Barcelone et Malaga. Il y a de nombreuses correspondances supplémentaires vers d’autres villes européennes avec plusieurs compagnies aériennes telles qu’Iberia, Lufthansa, Air Berlin, Bruxelles Airlines.

San Sebastián-Donostia: L’aéroport d’Hondarribia a des vols depuis/vers Barcelone & Madrid.

Biarritz: Des vols avec Ryanair depuis Dublin, Londres (Stansted), Shannon (Irlande) et Francfort ainsi qu’avec Sterling Airlines en partance d’Oslo et de Copenhague.

Madrid: Il est possible de prendre un vol pour Madrid et ensuite un bus ou un train jusqu’au Pays Basque. Les bus de lignes directes partent environ toutes les heures et le trajet dure entre 4 et 5 heures.


TRAIN

Des liaisons quotidiennes sont proposées depuis Paris, Madrid et Barcelone. Vous pouvez aussi circuler à l’intérieur du Pays Basque grâce au réseau EuskoTren qui propose des trajets aux paysages pittoresques. Le principal inconvénient du réseau EuskoTren réside dans le fait que la durée de trajet est doublée par rapport au même trajet en voiture.

RENFE (Espagne)
SNCF (France)
EuskoTren (Pays Basque)


CAR

L’Espagne et la France bénéficient toutes les deux de bonnes infrastructures et le voyage en car est l’une des façons les plus commodes et confortables pour se déplacer. Vous pouvez toujours trouver des correspondances entre les petites villes et les plus importantes. Toutefois, l’accès à des villages plus isolés pourrait être limité comme on pourrait s’y attendre. Vous trouverez ci-dessous une liste des principales compagnies de bus.

ALSA
La Union y La Burundesa
PESA
VIBASA (Monbus)

VOITURE

Une voiture de location est véritablement un plus pour se déplacer dans le Pays Basque. Elle facilite l’accès à certaines parties de la région comme San Juan de Gaztelugatxe et aux sagardotegis (cidreries traditionnelles basques se situant dans l’arrière-pays). Conduire le long du littoral et à travers les zones du Pays Basque intérieur est un réel plaisir. Si vous décidez de louer une voiture, nous vous recommandons de ne pas rester tout le temps sur l’autoroute et de sortir des sentiers battus. Vous aurez ainsi un aperçu de la vie de la campagne basque que vous n’auriez pas eu autrement. Certains grands axes routiers du Pays Basque sont également des autoroutes à péages. La plus onéreuse est celle reliant Vitoria à Saint-Sébastien et coûte environ 12 €. Si vous prenez l’itinéraire alternatif gratuit, il faut compter environ 20 minutes de plus mais vous pourrez profiter d’un paysage beaucoup plus pittoresque.

Attendez, ne me fermez pas!

Eusko Guide vous aide t-’il à planifier votre séjour ?

Si c’est le cas, pensez à réserver votre hôtel via booking.com depuis notre site Internet ou cliquez sur le lien suivant :
http://www.booking.com/index.html?aid=360107

Vous bénéficierez ainsi des meilleurs tarifs et vous nous aiderez à continuer à alimenter ce site. Tout le monde y gagne !